5m-windturbine.jpgSogea Atlantique  (filiale du groupe Vinci) et le bureau d'études nantais Alternative technologique prévoient d’installer, avec le constructeur allemand Repower, deux éoliennes géantes de 5 megawatt (MW) chacune au sud de l'estuaire de la Loire.

Ces éoliennes de 160 m de haut, parmi les plus grandes du monde avec un diamètre de 120m, devraient s'élever sur les communes de Saint-Viaud et Frossay, à mi-chemin entre Nantes et Saint-Nazaire.
Le projet prévoit une installation "au plus tôt en 2008 si tout avance correctement et si le projet est validé dans les temps", a expliqué à l'AFP Céline Bazire, directrice du développement au bureau d'étude Altech (Alternative technologique), qui développe le projet avec une autre société nantaise, Sogea Atlantique.
Avec son rotor d'un diamètre de 126 m, l'éolienne "5M REpower", adaptée pour le off-shore comme pour le terrestre, a la capacité de produire deux fois plus d'électricité que les éoliennes traditionnelles. REpower teste un prototype de "5M" depuis octobre 2004 à Cuxhaven en Allemagne (Basse-Saxe), au bord de la Mer du nord.
D'autres sociétés se sont lancées dans le développement de "méga-éoliennes" comme Enercon (sa "E112" pouvant produire entre 4,5 et 6 MW) ou Multibrid (Son modèle offshore "M5000" affiche une production de 5 MW).