MascobdaoOn associe souvent le commerce équitable à trois produits : le café, le chocolat et le sucre !

Voivi l'exemple du sucre que l'on le retrouve dans presque tous les magasins d’alimentaire du commerce équitable et dans de nombreuses boutiques Bio.

Il prend généralement trois formes : blanc, roux ou complet (non raffiné). Le Mascobado est probablement le sucre le plus connu du commerce équitable. Il correspond en fait simplement à du sucre de canne moins raffiné ce qui lui donne un goût et une odeur assez prononcé. Il n’est d’ailleurs pas rare d’apercevoir un vendeur ou un client renifler le paquet avec délice…

Mais évidemment, ce goût si particulier se retrouve dans sa richesse nutritionnelle. Ainsi l’analyse comparée de 100g de sucre blanc avec 100g de Mascabado dévoile des différences impressionnantes (le résultat est donné en mg)…

 

Sucre blanc

Mascobado

Sels minéraux

30 à 50

1 500 à 2 800

Potassium

3 à 5

600 à 1 000

Magnésium

0

60 à 130

Calcium

10 à 15

40 à 110

Phosphore

0,3

14 à 100

Fer

0,1

4 à 40

Et encore, aucune analyse n’a été faite pour voir les différences de pesticides et de produits chimiques…

La composition du sucre de canne reste assez proche du Mascobado, nous nous intéresserons donc ici plus à son histoire en prenant l’exemple du Comité de producteurs « Montillo » au Paraguay.

Sucre de canne

« El «Groupo de productores Montillo » est le plus petit groupe cultivant de la canne à sucre pour la société OTISA. Il réalise peu de bénéfices et centre donc son activité sur le développement communautaire. C’est pour cette raison qu’il a le statut d’un « groupe » et non pas d’une coopérative.

Au niveau administratif, une assemblée générale se réunit une fois par an et élit les membres du Conseil d’Administration (pour deux ans) qui se scindent ensuite en deux commissions : la commission de Production et de Crédits et la commission de Marketing et de Recherche de Financement.

 

Actuellement, l’objectif principal du groupe est de fournir leur communauté en électricité et de construire des voies de distribution de l’eau dans leur communauté. Ils projettent par ailleurs, d’acheter une usine de transformation pour fabriquer de la farine de manioc.

 

Le sucre de canne blanc provient lui du Costa Rica et est le plus souvent commercialisé en bûchettes de 5 grammes destinées aux cafés, restaurants, ...

 

 

 

 

Guillaume Nataf

Membre du Club de Commerce Equitable du Lycée du Grésivaudan Meylan