Un bel exemple de développement vertueux d'une économie circulaire qui donne l'avantage aux DIY : Singer, fabricant historique de machines à coudre, publie ce jour un communiqué pour annoncer que les ventes de machines à coudre ont été multipliées par 4 pendant le confinement. Tandis que certains ressortaient leur ancienne machine à coudre de leur placard d’autres en ont acquis une nouvelle. Les concessionnaires SINGER se sont rapidement organisés pendant le confinement pour répondre à la demande en se tenant à la disposition de leur client sur RDV au magasin ou en mettant en place un système de Drive. Les tutos et patron de couture gratuits ont fleuri sur le web et les tutos de masques n’ont pas échappé à ce phénomène. SINGER a ainsi mis en ligne des tutos de masques répondant aux normes mises en place par l’Afnor. Ces tutos ont remporté un fort succès sur les réseaux sociaux mais ont aussi été relayés par certains magazines grand public Maxi.

Ventes tout canal : en ligne pendant le confinement, puis en magasin et en mercerie 

Singer a constaté une forte accélération de ses ventes de machines à coudre sur les différents sites internet actifs durant le confinement. Les ventes de machines à coudre auprès de ces sites e-commerce ont été multipliées par 4 en avril 2020 comparé à 2019 sur le même mois. L’autorisation de réouverture le 24 avril des magasins de tissu et mercerie a accéléré le phénomène. Sur 5 jours d’ouverture au mois de Mai 2020, les spécialistes ont vendu le double de machines par rapport au mois de mai 2019 dans son entièreté. Un afflux exceptionnel de réparation et de révision de machines à coudre a également été enregistré auprès des magasins Singer et et de son principal atelier de réparation situé à Nanterre.

" Tout est multiplié par 4, les ventes de machines, l'affluence, les ventes d'accessoire. Pour la réparation avec 10 machines d'ordinaire par semaine, nous sommes à 10 par jour en ce moment " Zakia VIFFRY, Singer Versailles