Au Ghana, les drones sont utilisés pour fournir … des tests de dépistage du COVID

crédit photo : SELASE/ZIPLIN via wired.com

Alors que dans certaines villes de France l'usage public de drones reste confiné à la police, instituant une grave atteinte aux libertés fondamentales, l'Afrique expérimente une utilisation bien plus intéressante de cette technologie. En effet, l'entreprise Californienne Zipline s'est spécialisée depuis plusieurs années dans la livraison par drone de poches de sang pour alimenter les centres de transfusion dans les régions d'Afrique mal desservies par les routes.

Aujourd'hui, en pleine crise épidémique  mondiale, les choix opérés par les états et entreprises révèlent leurs intentions. Tandis que l'état français passe commande, à hauteur de 4 millions d'euros, de drones pour sa police, en Afrique, on les utilise pour livrer des tests COVID. Gros avantage : les précieux kits sont parachutés à une centaine de kilomètres de leur point de départ, permettant ainsi la diffusion rapide non seulement de cet outil de lutte contre l'épidémie, mais aussi de masques et kits de désinfection.

Source : Wired.com, Zipline

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *