2017, année de l’énergie éolienne, outre manche !!

C'est une révolution silencieuse qui se produit en Grande-Bretagne, extraordinaire réponse au défi cu changement climatique : l'énergie éolienne, autrefois couteuse, moche, est devenue, grâce aux actions et subventions du gouvernement Cameron depuis 2010,  l'une des moins chères du parc de production, au point de remettre en cause l'hypothétique mise en fonctionnement du réacteur nucléaire de Hickley Point, dont le coût de fabrication, à l'inverse, ne cesse d'augmenter. Cette chute des couts de production de l'électricité éolienne était prévisible depuis longtemps, affirme The Guardian : aujourd'hui, nous sommes donc témoins d'un bouleversement de grande ampleur qui va s'amplifier avec la mise en service de parcs gigantesques en mer du Nord, où le vent est plutôt constant et les possibilités d'aménagement considérables. Le projet de  prévoit en effet l'implantation d'une île artificielle de 6 km2 avec une piste et un port, et servira de base pour transmettre aux pays connectés l’énergie générée par non moins de 7000  éoliennes pour une production de 30000 MW à court terme et 100 000 MW à long terme,  à répartir entre 6 pays :  Pays bas, le Danemark, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Norvège et la Belgique. A titre de comparaison, le parc nucléaire français ne produit que 63 000 MW 🙂

allez une petite vidéo pour clore le sujet

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *