Climat

Emissions de CO2 : les bonnes nouvelles

Un article rédigé par /

s53_indc_worldNon, la partie n'est pas perdue : malgré l'accession au pouvoir du chef climato-négationniste aux USA, malgré la fonte de la banquise artique, malgré la déforestation en Indonésie,  les nombreuses alertes au réchauffement climatique commencent à porter  leurs fruits, et ce n'est pas grâce à nous. Les chinois, dont les choix de développement contribueront fortement aux évolutions de notre planète, ont pris l'ampleur du danger et dans leur croissance folle, ont tout de  même  entamé une légère décroissance de l'utilisation du charbon, dont la combustion génère beaucoup beaucoup de CO2. Conséquence : la Chine, qui émet 29 % du CO2 mondial, a vu ses émissions baisser de 0,7 % en 2015 (contre +5% par an la décennie précédente). Les Etats-Unis, 2e émetteur (15 %), ont réduit leurs émissions de 2,6% en 2015. En revanche l’UE(10 % des émissions globales) a connu une hausse de ses émissions d’1,4 % en 2015. L’Inde reste dans le rouge et  continue à voir ses émissions augmenter fortement (+5,2 % en 2015).

Il faut quand même garder à l'esprit qu'en dépit de la baisse des émissions de CO2 constatées, nous sommes encore dans le rouge au niveau mondial car les émissions continuent et le CO2 continue de s'accumuler dans l'atmosphère. De leur coté, les puits de carbone naturels comme les forêts et les océans voient leur efficacité diminuer. Nous sommes toujours donc assis sur une bombe prête à péter...

Source : Reporterre, Global Carbon Project

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *