Les intestins : Notre deuxième cerveau

 Ces dernières années, de nombreuses études ont démontré qu’il existe un lien étroit entre le fonctionnement intestinal et la psychologie. Notre abdomen renfermerait ainsi deux cents millions de neurones et produirait environs 70% des cellules immunitaires de l’organisme. L’interaction de l’intestin avec le cerveau est si importante, que l’on parle aujourd’hui de l’existence d’un deuxième cerveau. 

Ces deux cerveaux présentent un point commun essentiel : la présence d’un centre nerveux. Tous deux travaillent en équipe et veillent au bon fonctionnement de notre système digestif. Par exemple, lorsque l’on ingère un aliment mauvais pour l’intestin, ce dernier va renvoyer un message au cerveau et lui ordonner d’arrêter son travail digestif. Pour protéger son organisme, le cerveau va analyser et traduire ce message en provoquant des nausées et des crampes abdominales.

Mais ce n’est pas tout, nos intestins renferment un autre trésor, jusqu’alors sous-estimé : une colonie de cent mille milliards de bactéries dont l’activité a impact direct sur nos émotions, notre personnalité et nos choix de vie. Notre microbiote intestinal renferme dix à cent fois plus de bactéries que l’ensemble des cellules de notre corps. Nous en héritons d’ailleurs davantage que les gênes. Ainsi, les bactéries sont une source d’influence majeure dans notre quotidien. Les chercheurs identifient la ceinture abdominale à un véritable écosystème.

On découvre également que ces bactéries auraient un impact sur notre santé. En effet, un déséquilibre de la flore intestinale (représenté par l’absence de certaines d’entre elles) serait à l’origine de nombreuses maladies comme l’autisme, l’Alzheimer, l’asthme, l’obésité, le stress et les allergies.

Certaines maladies comme la dépression, sont soignées par un traitement médicamenteux qui agit sur le cerveau mais qui a également une répercussion sur l’intestin. Il a en effet été constaté qu’une prise d’antidépresseurs engendrerait des effets secondaires comme la constipation ou l’apparition de nausées ou diarrhées. Au contraire, des médicaments visant à soigner des problèmes intestinaux multiplieraient les troubles de l’humeur.

Pour être en bonne santé, il est donc indispensable de prendre soin de ses intestins. L’aloe Vera (en jus et en gelée) est un remède miracle pour le rééquilibre de la flore intestinale. Découvrez le top dans sa catégorie, le jus « Lily of the desert » grâce à son procédé breveté « Aloesorb » : http://www.natural-distribution.com/index.php?page=3&numg=2&nump=216.

Sources :

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *