Bretagne : des maisons à base de conteneurs

On en parle depuis plusieurs années : la maison en conteneurs arrive ! Actuellement basée à Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), la société B3 Ecodesign réalise des maisons en conteneurs, les "Crossbox Houses"L’entreprise et ses 12 salariés déménageront en janvier à La Mézière dans un bâtiment de PSA. 

" Un conteneur, c’est de l’acier corten, un alliage qui ne rouille pas en profondeur et qui peut supporter une charge d’une tonne au mètre carré, contre 250 kg seulement pour des matériaux de construction classique. ", précise Clément Gillet, architecte fondateur

B3 Ecodesign réutilise des conteneurs n’ayant effectué qu’un seul transport de marchandises pour la fabrication de pavillons. La première "Crossbox House" a vu le jour en 2008. Ces conteneurs, particulièrement solides grâce à leur composition, permettent déjà de réduire les coûts de construction d’une maison. Une Crossbox House est estimée à 1.250€ hors taxe le mètre carré. L’objectif de B3 Ecodesign est maintenant de produire de façon industrielle une maison-type de sorte à diminuer ce prix de 20 à 30%. Elle projette aussi d’embaucher vingt-trois salariés de PSA.

B3 Ecodesign compte déjà une trentaine de réalisations : des "Crossbox Houses" de B3 Ecodesign sont par exemple visibles à Acigné où sont installé s 600m2 de bureaux MX , maisons particulières Montgermont (35), du logement social (11 pavillons) avec accession à la propriété Saint-Gilles (35) ou encore un cabinet médical Broons (22).

maison-container-b3-ecodesign maison-container-b3-ecodesig-2

Les conteneurs fabriqués en Chine sont achetés après un unique transport de marchandises jusqu’en Europe. Ils sont découpés, soudés, transformés, isolés dans l’atelier de production de B3 Ecodesign à La Mézière, puis acheminés par semi-remorque et déposés sur le chantier à l’aide d’une grue. « Soit quinze jours de travail en atelier pour une surface de 100 m2, plus deux à trois semaines de finition sur le chantier. » Pour un coût global de 1 250 € hors taxe le mètre carré. « On est au prix du marché mais l’objectif est de gagner 20 à 30 % en produisant de manière industrielle un pavillon type. » Pour cela, la société déménagera en janvier de La Mézière pour s’installer dans un bâtiment de PSA, dans le cadre de la réindustrialisation du site automobile. Avec 23 embauches de salariés de PSA à la clef, qui s’ajouteront aux 12 emplois déjà créés.

Source : "Innov’35 : B3 Ecodesign fait des maisons en conteneurs", (Laurent Le Goff), Ouest-France Entreprises du 5 novembre 2013

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *