Voyager autrement avec Airbnb

Fondée en 2008 à San Francisco par Brian Chesky, Joe Gebbia et Nathan Blecharczyk, Airbnb est une plateforme d’échange communautaire qui permet aux utilisateurs de louer des logements privés dans le monde entier, que ce soit en tant qu’hôte ou en tant que voyageur.  Depuis sa fondation, la compagnie jouit d’un succès grandissant, notamment en Europe ou elle a maintenant établi des bases locales à Barcelone, Milan, Londres, Hambourg, Berlin, Paris, Copenhague et Moscou. A ce jour, Airbnb propose des logements dans plus de 19,000 villes et 192 pays. En France, le nombre de locations par l’intermédiaire du site a augmenté de 425% en 2011. 

Le principe est simple : la recherche de logements pour les voyageurs se fait en fonction du lieu et de la date sélectionnées.  Chaque annonce comporte un prix à la nuit, à la semaine ou au mois (majoré de 6 à 12% de frais de services pour chaque réservation), plusieurs photos du lieu, les conditions d’hébergement, une carte de localisation précise, un calendrier qui affiche les disponibilités en temps réel et la possibilité de contacter l’hôte directement pour plus de renseignements.  La réservation et le paiement s’effectuent en ligne. Pour les hôtes, l’inscription sur le site est gratuite et Airbnb touchera 3% du prix fixé par l’hôte.  Si la majorité des locations proposées sont des chambres chez les particuliers, on peut également louer des villas, des châteaux, des cabanes sur la plage ou dans les arbres, des yourtes, des bateaux etc. 

Comme beaucoup de sites de partage basés sur les réseaux sociaux,  Airbnb s’appuie sur une relation de confiance entre les usagers et un système de recommandation.  Les usagers satisfaits ont la possibilité de laisser des commentaires concernant la qualité de leur séjour, et les hôtes peuvent faire de même en sélectionnant leurs visiteurs au préalable.  Une chambre ou un appartement bien placés et bien notés peuvent donc très rapidement acquérir une solide réputation dans telle ou telle ville et se louer plus facilement.

Airbnb est donc un autre exemple de consommation collaborative, ce modèle économique émergent qui met en avant le partage et le troc entre particuliers ou l’optimisation de l’utilisation de biens de consommation,  en l’occurrence la location de chambres d’amis ou logements inutilisés.  En ce qui concerne les hôtes, Airbnb met en avant la possibilité pour ces derniers de rentabiliser une chambre d’amis inutilisée pour payer son loyer, ses factures d’électricité ou tout simplement financer des voyages futurs.  Pour les voyageurs, Aibnb simplifie la recherche en fonction des lieux de villégiature, et offre la possibilité de personnaliser un séjour court dans une ville inconnue. 

Comme l’échange de logements pour les vacances ou le couchsurfing, Airbnb permet  de voyager autrement et de transiter facilement d’une ville à l’autre sans forcément passer par les formules d’hébergement traditionnelles.

http://fr.airbnb.com/

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *