En gironde, la transhumance est … urbaine

 

C'est en 2006 que la Ville de Villenave d’Ornon (au Sud de Bordeaux sur les berges de la Gironde) a acquis la compétence de gestion de ses Espaces Naturels Sensibles (ENS). Cette démarche marquait la volonté de la Ville de préserver ces zones et de mener une démarche écologique et pédagogique pour ses habitants. Dans le cadre de la réflexion sur le plan de gestion des zones de protection de ses espaces naturels sensibles, Villenave d’Ornon a donc mis en place, en collaboration avec le Conservatoire des Races d’Aquitaine, un entretien pastoral des prairies dont la Ville est propriétaire. le résultat est un succès qui est marqué tous les ans par la transhumance urbaine, qui aura lieu cette année le 2 octobre, sur un parcours de  9km au travers de la ville, et sera l'occasion d'un grand méchoui et d'une fête populaire.

Remplacer le girobroyeur par les brebis et les chèvres : les plantes rares réapparaissent ! 

L’objectif est de mettre en oeuvre une gestion écologique des espaces naturels. Les prairies villenavaises sont riches en biodiversité. L’entretien mécanique par gyrobroyage laisse sur place la matière qui appauvrit le sol par absence de lumière, et qui empêche alors certaines plantes de se développer. En revanche, les brebis et les chèvres, par le broutage et le piétinement, maintiennent les milieux ouverts en évitant l’embroussaillement, élèvent la richesse floristique (avec tout le cortège d’insectes inféodés à ces plantes) et créent des mosaïques d’habitats nécessaires à la biodiversité. Ainsi des plantes rares et/ou menacées réapparaissent. C’est notamment le cas à Villenave d’Ornon, précisément dans la prairie de Courréjean où des orchidées rares « orchis laxiflora », ont été observées. Un pâturage adapté à cette plante, qui se développe en milieu humide, permettra à court et moyen terme de refavoriser son dynamisme. Ce mode de gestion se rapproche le plus du fonctionnement des écosystèmes naturels. Il permet également de faire   revivre   ces anciens espaces agricoles dédiés notamment à l’élevage.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *