Montdidier, commune de 6500 habitants située dans la Somme, s’appuie sur la Délégation de l’ADEME Picardie et sa régie communale de distribution d’électricité pour mettre en œuvre une politique énergétique ambitieuse dans un contexte économique et social peu favorable. De nombreux projets innovants ont vu le jour : développement des énergies renouvelables (chaufferies bois et réseau de chaleur, installation de panneaux photovoltaïques, implantation d’un parc éolien, projet de méthanisation), vaste programme d’économies d’énergie avec notamment la réhabilitation de logements sociaux, l’amélioration des performances énergétiques des bâtiments publics, et la sensibilisation large du public pour une meilleure connaissance des consommations et des enjeux énergétiques sur la commune. Un ensemble de projets exemplaires qui fait de cette commune l’une des premières ville-pilote en maîtrise de l’énergie pour laquelle l’ADEME et le Conseil régional de Picardie ont apporté leurs compétences techniques, leur réseau d’experts dans le domaine et leur soutien financier.

Objectifs : produire d’ici 2015, 50% de l’énergie consommée sur la commune (hors transports) à partir des énergies renouvelables et de réduire par 4 les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.

Une politique locale ambitieuse de maîtrise de l’énergie

Dans un contexte économique et social peu favorables, la Ville de Montdidier a initié depuis 2004 le développement de nouvelles pratiques énergétiques sur son territoire en s’appuyant sur l’expertise de l’ADEME, du Conseil régional de Picardie et de la Régie communale de distribution d’électricité. Une phase d’étude préalable pour dimensionner un programme d’actions a montré la pertinence économique d’une politique locale ambitieuse pour cette commune, qui compte près de 6 500 habitants. Si, en 2003, la ville de Montdidier a débuté par la réalisation d’un conseil en orientation énergétique (COE) sur son patrimoine, elle a mis en œuvre depuis un vaste plan d’actions sur son territoire : recours aux énergies renouvelables pour la production énergétique locale, programme d’économies d’énergie, réhabilitation de bâtiments, sensibilisation large du public pour une meilleure connaissance des consommations et des enjeux énergétiques sur la commune. Un conseiller au sein de la Régie et le bureau d’études Energies Demain, assurent le suivi et l’animation du programme MDE : animation du comité de pilotage, suivi et évaluation, animation «grand public», informations personnalisées pour les clients de la Régie, pré-dimensionnement d’actions techniques (réhabilitations lourdes, réseau de chaleur…).

En juin 2008, la ville a signé un second accord cadre « ville Pilote en maîtrise de l’énergie » avec l’ADEME, le Conseil régional de Picardie et la Régie communale. L’objectif est de produire d’ici 2015, 50% de l’énergie consommée sur la commune (hors transports) à partir des énergies renouvelables et de réduire par 4 les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.

Pour cela, la collectivité de Montdidier a fait le choix des énergies renouvelables. Un réseau de chaleur avec une chaufferie bois de 1 500 kW, dessert le lycée, le collège, l’école maternelle, le gymnase et l’hôpital de la ville. Ce dispositif vient compléter une chaufferie bois de 300 kW qui alimente depuis le début de l’année 2008 le groupe scolaire du Prieuré, la cantine et le Centre des Impôts.

200 m² de capteurs solaires photovoltaïques viennent d’être installés respectivement sur le toit de la chaufferie bois et sur celui de l’école du Prieuré. Un permis de construire autorisant la construction d’un parc de 4 éoliennes de 2,5 MW chacune (d’ici 3 ans) ainsi qu’un projet de méthanisation permettant de valoriser les boues de la station d’épuration et les déchets des industries agroalimentaires des environs (sous forme de chaleur pour répondre aux besoins de la piscine intercommunale), viendront compléter le bouquet énergétique du territoire.

Une dynamique engagée qui doit se renforcer sur les économies d’énergie.

Cette politique de recours aux énergies renouvelables s’accompagne d’importantes opérations de maîtrise de l’énergie afin notamment de :

  • améliorer la performance énergétique des bâtiments suite à la campagne « Display » (affichage des caractéristiques des bâtiments selon 3 critères : eau, énergie, CO2) réalisée en 2006 sur 14 bâtiments communaux. La Ville de Montdidier a récemment voté la mise en œuvre sur trois ans de la réhabilitation thermique de l’ensemble des écoles maternelles et élémentaires de Montdidier. Les consommations, après travaux, seront alors inférieures à la moitié de ce qu’elles sont actuellement ;
  • réhabiliter les logements sociaux (isolation, chauffage bois, chauffe eau solaire) : 3 logements HLM sont déjà rénovés et équipés, 3 projets similaires sont en cours de réalisation ;
  • améliorer les performances du réseau d’éclairage. Le réseau d’éclairage public a été équipé d’abaisseurs de tension sur les postes les plus sollicités. 22% d’économies d’énergie ont été générées en 2006 par cette action. Un nouveau plan d’investissement pour l’éclairage public prévoit le renouvellement de lampes performantes pour équiper tous les candélabres de Montdidier.
  • débloquer les potentialités d’investissement pour les ménages. La spécificité sociale de la population présente sur le territoire de Montdidier, directement touchée par la crise de l’emploi a rendu encore plus flagrant qu’ailleurs le problème de l’accès aux technologies efficaces en raison de leur coût et du problème de financement de ces opérations.
  • renforcer l’information et la sensibilisation du public afin de modifier durablement les comportements. Une large sensibilisation du public est menée afin d’inciter les habitants et l’ensemble des acteurs économiques à modifier leur comportement et infléchir leurs actes d’achats : réunions de quartier, publications de conseils réguliers dans le bulletin municipal, permanences d’un conseiller Info Energie, développement d’un outil permettant à la Régie d’informer de manière précise et personnalisée ses clients (domestiques et professionnels) sur leur consommation d’énergie, partenariat avec l’hypermarché local pour mettre en valeur les produits électroménagers les plus performants …
  • enfin, engager une réflexion pour développer un éco-quartier à proximité de la gare.

La signature de l’accord cadre « ville Pilote en maîtrise de l’énergie » est un signal politique d’engagement des différentes parties, afin de générer une réelle dynamique sur la maîtrise de l’énergie à Montdidier, permettant d’entraîner les habitants et les acteurs économiques vers la mise en œuvre d’actions.

L’opération « Montdidier Ville Pilote en maîtrise de l’énergie » porte déjà ses fruits. Outre le caractère clairement écologique de ces réalisations et projets, une économie globale de 15% sur les dépenses d’électricité de la commune a été réalisée. Par ailleurs, le développement des énergies renouvelables devrait apporter une source intéressante de revenus pour la Régie, qui permettra sûrement de financer d’autres actions de maîtrise de l’énergie dans les prochaines années.