Usine Morgane : chimie verte à Ploermel

Non loin de la mythique forêt de Brocéliande, la future usine de valorisation des déchets verts (algues issues de l'agriculture intensive, déchets animaux et végétaux) arrivera à point nommé. Baptisée Morgane, elle sera la première unité de chimie verte en France et visera à produire de l’énergie en utilisant des produits naturels sans aucun rejet. Ce projet est le fruit d’un partenariat public / privé, établi entre la société morbihannaise Olmix et divers intervenants : Caisse des Dépôts, Communauté de Commune de Ploërmel, coopératives agricoles, Centre d’Enseignement Agricole de la Touche.


L’unité valorisera les déchets animaux, les déchets végétaux, et des résidus d’algues vertes pour produire de l’électricité, du gaz, de la chaleur, des engrais, et des fongicides naturels. Les premiers débouchés de Morgane concernenront la fourniture d’électricité et de chauffage pour le centre d’Enseignement Agricole de la Touche en Bretagne et l’alimentation en énergie des chambres froides et des installations de stockage d'Olmix pour sa production de nanomatériaux à base d’argile et d’algues vertes. 

Lire aussi :

1 thought on “Usine Morgane : chimie verte à Ploermel”

  1. et quid des algues dans la production de biocarburants (huile végétale pure en premier lieu) ? histoire d'éviter de ponctionner sur nos matières premières alimentaires ?

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *