Rencontres de la Photographie Africaine, à Bamako

bamako1.jpg

Fanie Jason (Afrique du sud), “Carters on the way to the Epping scrap yard”, Série Cape Carting, 2005

La capitale du Mali accueillait jusqu'au 7 décembre les 7es Rencontres africaines de la photographie. Intitulée "Dans la ville et au-delà" , l'édition 2007 des Rencontres de Bamako s'est penchée sur les mécanismes qui différencient une ville du reste d'un territoire. Les différentes catégories, comme le centre-ville, le quartier des affaires, la zone résidentielle, constituent autant d'éléments qui donnent à une ville sa cohérence. Mais qu'en est-il des périphéries, des bidonvilles, de ces zones entre deux, qui ne sont ni la ville ni la campagne ? Quelles relations entretiennent-elles avec les grandes capitales, les mégalopoles, mais également avec les villes provinciales ? Voici la question posée aux photographes qui par leurs travaux et se sont interrogés sur les différentes interactions, tant humaines que physiques, qui se dégagent dans ce dialogue entre la ville et ses abords.Le jury, composé de personnalités internationales a décerné les prix suivants.

Prix Seydou Keïta, récompensant la meilleure création photographique :
Calvin Dondo, Zimbabwe / EXPOSITION INTERNATIONALE

Calvin Dondo est né en 1963 à Harare, Zimbabwe, où il vit et travaille. Il a étudié la photographie à la Harare Polytechnic. Photographe indépendant, il a été publié dans de nombreux journaux locaux et internationaux. Il est aussi commissaire du Mois de la Photo d’Harare. Il se consacre aujourd’hui à son travail personnel qui aborde les sujets contemporains, les problèmes auxquels fait face la société.
Ce prix est doté de 3 000 euros par le Ministère de la Culture du Mali et la Maison Africaine de la Photographie.

Prix de l’Union européenne, récompensant le meilleur photographe de presse ou de reportage :
Aïda Muluneh, Ethiopie / EXPOSITION INTERNATIONALE

Née en 1974 à Addis-Abeba, elle vit et travaille à Washington DC. Après avoir quitté l’Ethiopie très jeune, elle séjourne à Chypre plusieurs années et s’installe au Canada en 1985. Elle fait ses études de cinéma, radio et télévision à l’Université Howard à Washington. Elle travaille pour le Washington Post en tant que photographe indépendante. Son travail a été exposé à Washington DC au National Museum of African Art ainsi qu’à La Havane.
Ce prix est doté par l’Union européenne de 3 000 euros.

Prix de l’Organisation Intergouvernementale de la Francophonie (OIF), décerné au meilleur jeune photographe francophone :
Saïdou Dicko, Burkina Faso / EXPOSITION INTERNATIONALE

Né en 1979 à Déou (Burkina Faso), il vit et travaille à Dakar.
L’OIF attribue une bourse au lauréat pour effectuer une résidence d’un mois à l’Ecole de photographie de Vevey en Suisse.

Prix Elan de l’Agence Française de Développement (AFD) :
Mohamed Camara, Mali / EXPOSITION INTERNATIONALE

Mohamed Camara est né en 1983 à Bamako au Mali. Il vit et travaille entre Bamako et Paris. Il participe à de nombreuses expositions collectives en France et à l’étranger. Ses photographies sont souvent prises à l’intérieur, en utilisant des objets de la vie quotidienne comme éléments principaux de décor.
Le prix Elan, doté par l’Agence Française de Développement, offre à un photographe l’édition de sa monographie.

Prix de l’Image :
Amal Kenawy, Egypte / NOUVELLES IMAGES

Né en 1974 au Caire, Egypte, où elle vit et travaille. Diplômée de la faculté des Beaux-Arts du Caire, elle utilise toute une gamme de techniques, vidéo, sculpture, photographie et peinture afin d’explorer le monde du rêve et de l’illusion contre la mémoire de la réalité. En 2007, elle participe à la Biennale de Venise avec sa vidéo « Booby traped heaven » Sa nouvelle vidéo performance « Cairo Eats Me » sera présentée dans neuf villes, dont le Caire, Berlin et Bruxelles de novembre 2007 à janvier 2008.
Ce prix est doté par la Fondation Jean-Paul Blachère de 1 500 euros.

Prix spécial du Jury, attribué au photographe « coup de cœur »
Nontsikelelo « Lolo » Veleko, Afrique du Sud / EXPOSITION INTERNATIONALE

Née en 1977 à Bodibe en Afrique du Sud, elle vit et travaille à Johannesburg. Elle est apparue sur la scène sud-africaine en 2003, sélectionnée pour le Prix MTN New Contemporaries, puis remarquée par le public en 2006 à l’occasion de l’exposition collective de photographie africaine « Snap Judgments » à l’ICP, New York. « Beauty is in the Eye of the Beholder » est une série de portraits audacieux de mode de la rue. Ses projets photographiques questionnent à la fois la manière dont l’identité se perçoit et la façon dont ses sujets utilisent leurs vêtements pour construire leurs formes d’identité.
Ce prix, doté de 2 000 euros, est remis par CULTURESFRANCE. Il prévoit également l’achat d’une œuvre.

Prix Afrique en Créations décerné par HRA Pharma :
Sammy Baloji, République démocratique du Congo / EXPOSITION INTERNATIONALE

Né en 1978 à Lubumbashi (RDC), où il vit et travaille. Licencié en Lettres et Sciences Humaines, il débute par la bande dessinée puis se tourne vers la photographie et la vidéo. Il réalise des reportages sur la culture du Katanga et l’héritage architectural de l’époque coloniale de son pays. Il expose à la Biennale de Cape Town en 2006. En 2007, il réalise un film expérimental « Mémoire », sélectionné au Festival international du Film d’Aubagne.
Ce prix est doté de 2 000 euros par HRA Pharma qui s’engage également à soutenir la production d’une exposition destinée à circuler à l’étranger dans le réseau culturel français.

le Jury était présidé par Marloes Krijnen, directrice du Foam – Fotografiemuseum, Amsterdam, était composé de :
Akinbode Akinbiyi, photographe, commissaire d’exposition
Lamine Badiane Kouyaté (Xuly Bët), styliste
François Cheval, Conservateur en chef du Musée Nicéphore Niepce (Châlon-sur-Saöne)
François Hebel, Directeur des Rencontres d’Arles
Pascal Hoël, Responsable des collections/expositions à la Maison Européenne de la Photographie (Paris)
Clive Kellner, Directeur de la Johannesburg Art Gallery (Afrique du Sud)
Abdoulaye Konaté, artiste, directeur général du Conservatoire des Arts et Métiers multimédia (Bamako)

LIEN : AFRICULTURE 

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *