GoodPlanet fête le premier anniversaire d’Action Carbone

L'association GoodPlanet  présidée par le photographe YannArthus Bertrand fait parler d'elle : dès sa création en 2005 elle initiait un vaste programme de sensibilisation des jeunes à l'environnement par la diffusion gratuite aux écoles de kits d'affiches reprenant les célèbres clichés "vu du ciel". Demain, 11 octobre 2007, Good Planet célèbrera une année de lutte contre le réchauffement climatique par le biais du programme Action Carbone.

Communiqué : Action Carbone, le programme de l'Association GoodPlanet a été lancé officiellement le 11 octobre 2006, jour de la sortie nationale du film sonnette d'alarme d'Al Gore « Une vérité qui dérange », et de sa projection à la Maison de
la Chimie devant députés, sénateurs et journalistes à l'initiative de Yann Arthus-Bertrand. Né de la volonté de compenser les émissions de gaz à effet de serre liées aux déplacements du photographe de la Terre Vue du Ciel depuis ses débuts, Action Carbone a pour but de permettre aux collectivités, aux entreprises et aux particuliers de faire de même.

1 500 donateurs particuliers

Et la démarche a séduit le grand public. Grâce au calculateur en ligne, plusieurs milliers de personnes ont calculé leurs émissions tandis que 1500 donateurs particuliers ont déjà compensé leurs émissions personnelles depuis le lancement
du programme.

90 000 tonnes de CO2 compensées

Depuis sa création, plus de 50 entreprises ont participé à des projets de compensation dans des pays du Sud, parmi lesquelles Cortal Consors, Yves Rocher, Poweo ou Voyages Sncf. « Mais de nombreuses petites ou moyennes entreprises engagent également une démarche de développement durable et compensent leurs émissions » précise Matthieu Tiberghien, responsable du programme. Au total depuis 1 an : environ 30 000 tonnes de CO2 ont été évitées et 60 000 tonnes séquestrées grâce aux projets soutenus par Action Carbone.

Mais la compensation ne peut être pertinente et efficace que si des réduction d'émissions à la source sont réalisées en parallèle. Grâce aux Bilans Carbone® que l'association réalise, les entreprises peuvent identifier des axes de réduction
d'émissions et s'engager dans une véritable démarche de progrès en faveur du climat.

Des projets dans les pays du Sud

Le programme soutient des projets portés majoritairement par des ONG de référence et bien implantées localement. Ces projets d'énergies renouvelables ou d'efficacité énergétique sont aujourd’hui au nombre de 9, parmi lesquels on peut
citer :

  • Des réservoirs à biogaz en Inde, en Chine et au Brésil, qui vont permettreaux populations locales de générer de l'énergie pour la cuisine etl'éclairage à partir de compost, et éviter ainsi de la déforestation.
  • La diffusion de fours solaires dans les pays andins
  • La diffusion de foyers de cuissons améliorés au Cambodge
  •  Le recyclage des déchets à Madagascar
  • La fabrication de « charbon vert » dans la région de Saint-Louis au Sénégal

Les projets soutenus par Action Carbone associent systématiquement à la dimension carbone des bénéfices économiques et sociaux pour les populations bénéficiaires: amélioration de la qualité de vie ou du pouvoir d'achat, créations d'emplois. « En plus de la lutte contre le changement climatique, les projets doivent agir en faveur du développement durable », précise Matthieu Tiberghien.

Naturellement, les émissions de gaz à effet de serre liées à l’identification et au suivi de la réalisation des projets sont compensées.

L'avenir

Si le développement du programme est important, c'est signe que les parties prenantes se mobilisent en faveur d'une démarche responsable. Pour assurer des débouchés aux dons destinés à la compensation, de nouveaux projets de développement devraient entrer dans le portefeuille d’Action Carbone. Aujourd'hui 9 personnes travaillent pour le programme.

Lien : http://www.actioncarbone.org/

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *