Une semaine sans pesticides

Ceux qui n'ont pas encore parcouru le site des journalistes Fabrice Nicolino et François Veillerette se régaleront enfin d'une vérité qui a quand même couvé pendant des décennies : oui les pesticides sont dangeureux, non ils ne sont pas indispensables (pesticides-lelivre.com). Le succès d'une couverture médiatique modeste mais efficace a toutefois suscité une réaction épidermique de l'industrie, qui a même été jusqu'à tenter de publier sur ecolopop ce commentaire anonyme, mentionnant un site (que nous censurons avec joie) dont l'objet tient en un mot : calomnie. Bref. Les dinosaures agonisent, les industriels iront vendre leurs produits au Tiers Monde tandis qu'au niveau européen, souhaitons le, la conscience publique arrivera à convaincre les parlementaires de résister au harcèlement des lobbies. En attendant, le printemps arrive, les abeilles butinent, et la Semaine sans Pesticides se prépare. A l’initiative de l’ACAP – Action Citoyenne pour les Alternatives aux Pesticides – la semaine sans pesticides veut montrer qu’il existe des alternatives viables à l’utilisation des pesticides de synthèse. Il est bon de rappeler qu'avec 80 000 tonnes de substances actives par an, la France reste le premier consommateur de pesticides en Europe, 3e au monde ! Pourquoi tant de haine ?

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *