Transparence et écologie pour le Parlement Gallois

parlement-gallois.jpgC'est l'architecte de la Reine d'Angleterre,  Richard Rogers, qui eu l'honneur de concevoir le Parlement Gallois,  inauguré mercredi 2 mars par la Reine Elizabeth II. Ce bâtiment, érigé sur les anciens dock de la ville de Cardiff,  hébergera l'Assemblée Galloise (Senedd en Gallois). Il est remarquable par les matériaux employés, et son engagement écologique. Symbole la démocratie et la transparence des parois de verres portées par une ossature bois témoignent de l'ambition du peuple Gallois, qui se projete ainsi dans l'avenir.

Le bâtiment fait appel aux énergies renouvelables et les chasses d'eau des toilettes sont alimentées par de l'eau de pluie drainée du toit. Côté matériaux, le maître d’ouvrage a opté en priorité pour des matériaux en provenance du pays de Galles, notamment mille tonnes d'ardoise : 36% du budget en main-d'oeuvre et en matériaux ont ainsi été dépensés localement.
Au total, ce nouveau bâtiment a nécessité un budget de 67 millions de livres (98,5 millions d'euros. Un projet réussi selon la reine Elizabeth II ! « Le talent et l'imagination de ceux qui ont conçu et construit cet exemple remarquable d'architecture moderne vous ont donné un décor spectaculaire pour travailler », a-t-elle déclaré la reine Elizabeth II. Selon elle, le bâtiment « exprime la fierté et la confiance, dans le pays de Galles, la démocratie et le rôle central de l'Assemblée Nationale dans la vie de la Nation ».

Présentation du bâtiment sur le site de l'architecte  Richard Rogers

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *